Elige tu idioma
Choose your language
Choisissez votre langue

PRINCIPAL

N.G.O. Meena Ghale
Qui Sommes Nous
- Nos Donnees
- Résumé
- Articles de presse
- Carte de localisation
- Autres

Parrainages Educatifs
- Liste des enfants scolarises
- Formulaire de participation
- Autres
Centre de Sante Communautaire
- Liste des fondateurs
- Formulaire de Donation
- Autres

Garderie Pour Enfants
- Accord ouverture
- Formulaire de Donation
- Autres

PORTRAITS DU NEPAL
Bibliographie
- Livre I
Histoire d´une adoption
- Livre II

Nos Parents, les Tamangs

- Livre III
Sources Bunghre Kola
- Livre IV
N.G.O. Meena-Ghale
Photos
Autres

DES VOYAGES
Trekking in Nepal
Prologue
Tamang Heritage Trail
Autres

NOUS CONTACTER

VIDÉOS YOUTUBE

 

BIBLIOGRAPHIE

LIVRE II
Nos parents, les Tamangs

 

Prologue

LIVRE SECOND

La decisión de retourner au Nepal avec Meena, suite à la promesse faite à son oncle trois ans auparavant, ne fut pas facile à prendre.

D´une part les conseils de famille et amis sur l´inopportunité du voyage et les risques, pour une fille de neuf ans, de lui faire  affronter quelque sentiment de déracinement qu´elle pourrait encore conserver.

La date même du voyage dont le trajet nous obligeait à traverser une grande partie du territoire d´Irak, soumis en ce moment là,  en pleine guerre du Golfe.

Et enfin, l´incertitude d´une rencontre dans une si lointaine région du Nepal, sous la seule protection de la famille de Meena que nous avions à peine eu le temps de connaître. Seul un très court échange de correspondance avec son oncle Milan, obtenu  de façon presque miraculeuse,  nous avait permis d´apprecier un premier indice de la valeur humaine de ce personnage et apaiser nos craintes en partie.

A Dieu merci, la suite du voyage n´a finalement pas affecté Meena, bien au contraire. A notre retour,  elle n´a fait que renforcer son caractère et faciliter son intégration définitive dans son nouveau pays et sa nouvelle famille.

Arrivée à Kathmandu, le 21 septembre 2001.

 Les Tamangs :

Groupe ethnique qui habite la région du Nepal Central, frontière avec le Tibet. Ils sont originaires de ce pays, suivent leur même réligion Tibetano-Boudhiste et leur dialecte est en relation avec la langue Tibétaine. Gardiens de bétail à l´époque, ils sont devenus laboureurs et porteurs à présent. Les habitants de cette région sont mayoritairement  d´ethnie Tamang et par conséquent , ils sont fortement influencés par la culture et les traditions Tibétaines. Ainsi, dans toutes les maisons Tamangs, juste au dessus de l´autel dédié à Boudha, la photo de  l´actuel Roi du Nepal, Birendra, apparait à coté du lider spirituel de ce peuple, le Dalai-Lama.

Sur leurs coutumes et façon de vivre il y a un fait qui m´a fortement intéressé depuis le premier moment : une vraie paradoxe ¡ La femme Tamang, qui apparait en dernier lieu dans la structure hiérarchique de la famille, est en réalité l´axe central de beaucoup des évenements importants dans la vie de ces gens.

Si nous pensons que l´homme doit assumer la responsabilité d´assister et soigner ces anciens parents et que la femme Tamang, une fois mariée, devient totalement dépendante de son mari et de la famille de celui-ci, nous pourrons comprendre alors :

D´abord, d´où vient la supériorité de l´homme sur la femme Tamang au sein de la famille et en second lieu, l´importance de la femme, une fois mariée, qui doit s´occuper de la maison, des enfants, du bétail, du petit potager, mais surtout de soigner les anciens parents de son mari ¡

¿Pourrait-on comprendre alors l´intérêt du père pour trouver la femme « idéale » pour son fils et décider à sa place ¿

Ce peuple, isolé durant des siègles par le col de « Buhudanda », barrière naturelle qui le sépare du village voisin de Syabrubensi, porte du fameux Parc National du Lantang, est resté en dehors de tous les circuits touristiques officiels et ses habitants conservent encore inctacts toutes leurs anciennes coutumes et genre de vie.

A travers « Portraits du Nepal », je voudrais vous faire part de toute mon admiration pour l´authenticité, simplicité et joie de vivre de ce peuple, face à la dureté de la terre qui les accueille.

 

 

Photos

 

 

 

© www.malagaennepal.com